en - fr
Facebook Twitter Linkedin Youtube

Communiqués de presse et annonces

 
> Actualités > Communiqués de presse et annonces > ECR 2017: les nouveautés RDM et l’approche de la directive européenne
 

ECR 2017: les nouveautés RDM et l’approche de la directive européenne

 

Écrit par : Karen Frangie - 22/02/17 - Dans Communiqués de presse et annonces

 
L’imagerie médicale joue un rôle essentiel dans le parcours de soins de santé. Même si les bienfaits sont indiscutables, les risques liés à l’irradiation médicale ne peuvent être ignorés compte tenu de l’exposition croissante des patients aux rayonnements ionisants.

Le DACS RDM et l’approche de la directive européenne

L’exposition des patients aux rayonnements ionisants est devenue un sujet de premier plan avec la nouvelle directive Euratom 2013/59. La législation française devra répondre aux exigences de cette directive notamment par la mise en place d’un système de management de la qualité pour améliorer la traçabilité de la dose ainsi que par la justification des actes et ce avant février 2018 (moins d’un an !).

Solution de conformité, le DACS Radiation Dose Monitor (RDM) répond parfaitement à ces exigences imminentes. “A l’approche de la directive européenne, le DACS RDM aide non seulement à préparer les hôpitaux et les cliniques à satisfaire les exigences réglementaires, en améliorant ainsi le suivi des doses délivrées aux patients et la justification des examens, mais aussi à constituer une mine d’informations utiles pour tous les professionnels de la santé », explique Arnaud Legland, Strategic Accounts Manager, Medsquare.

En effet, RDM est une solution de dosimétrie patient qui permet de changer rapidement les pratiques des professionnels de santé, confirme Florent Jault, Spécialiste produit RDM: « Grâce aux statistiques avancés, les physiciens médicaux peuvent détecter des anomalies, les organismes de réglementation peuvent améliorer les niveaux référence de diagnostic (NRD), les radiologues peuvent remplacer un examen non irradiant en fonction de l’historique du patient, et ainsi de suite. RDM est un outil très précieux qui renforce la sécurité des patients aujourd’hui et le fera encore plus à l’avenir ».

Les nouvelles fonctionnalités RDM présentées à l’ECR 2017

Medsquare présentera lors du Congrès Européen de Radiologie (ECR) les dernières fonctionnalités de la solution RDM (cliquez-ici pour télécharger la fiche des nouvelles fonctionnalités RDM à l’ECR):

• Dose à la peau: présentation graphique en 2D ou 3D de la dose à la peau.
Jad Farah, physicien médical à l’AP-HP, mène actuellement une étude scientifique sur son utilisation du module de dose à la peau en radiologie interventionnelle et cela sur plusieurs sites de l’AP-HP. Il livre ce témoignage sur son expérience en tant qu’utilisateur du module de dose à la peau :
« Ce nouveau module est particulièrement intéressant puisqu’il permet un calcul 2D/3D de la distribution de dose à la peau du patient indépendamment de l’équipement, tout en intégrant la contribution du rétrodiffusé, l’atténuation de la table et du matelas, etc. dans la dose cumulée à la peau. De plus, lorsque celle-ci est validée, le logiciel pourra être utilisé pour évaluer l’exposition réelle de tout patient bénéficiant d’un acte de radiologie interventionnelle. Une connaissance précise de la dose à la peau du patient permettra ainsi de mettre en place le suivi dermatologique le plus adapté surtout quand un effet déterministe à la peau est attendu. »

• Module de dose à l’organe et partenariat avec la société Virtual Phantoms: Calcul, par algorithme Monte Carlo, des doses moyennes délivrées aux organes par type d’acte à partir des données dosimétriques existantes (PDL, IDSV, etc.).

• Tableau croisé dynamique: Création en quelques clics de tableaux croisés dynamiques basés sur les différentes catégories de la solution RDM : âge, procédures, protocoles d’acquisition, types d’acquisition, etc.

• Nouvelles statistiques avancées : Module permettant d’effectuer des comparaisons dosimétriques croisées.

• Richesse des règles d’alerte: Mise en place d’alertes spécifiques au niveau du patient et/ou de l’examen.

• Distribution des alertes: Répartition des alertes sur les jours de la semaine.

• Et bien plus encore!

L’ECR porte cette année sur les nouvelles générations en radiologie. La philosophie de RDM est totalement en phase avec ce thème: la « jeunesse » − die Jugend, la jeunesse, la giovinezza, la juventud, молодежь – que mentionne Paul Parizel, President de l’ESR (European Society of Radiology) dans son dernier message.

« RDM rapproche tous les interlocuteurs de la radioprotection du patient, en vue de l’optimisation, qui est un long parcours d’amélioration continue d’un travail en équipe. Il permet d’impliquer et de rapprocher les jeunes générations, ce qui fera une réelle différence à l’avenir. Après tout, ces jeunes générations sont les professionnels de la radiologie de demain », affirme Dominique Gabriel, PDG de Medsquare.

Avec RDM, Medsquare prépare les établissements de santé pour le 6 février 2018 (date limite nationale du respect de la Directive de l’UE) en aidant les hôpitaux à améliorer leurs prestations de soins aux patients et à promouvoir la conformité.

 
 
Partager : Facebook Twitter Linkedin